Boston

Publié Laisser un commentairePublié dans Boston, Côte Est, Etats-Unis

Une fois rendu de l’autre côté de l’Atlantique, il était impossible de ne pas faire un saut jusqu’à Boston pour un week –  end.  La ville est accessible en quelques heures de bus depuis New York avec la compagnie Greyhound pour une quinzaine de dollars. En nous promenant le long du Baden Powel trail, nous sommes tombés sous le charme du quartier de Beacon Hill et du campus d’Harvard.

Boston est certainement la ville de la côte Est qui ressemble le plus aux villes européennes (d’après notre modeste expérience); probablement parce qu’elle jouit d’un patrimoine historique unique à l’échelle des États – Unis. Même si les habituels grattes – ciels peuplent le centre ville, de nombreux bâtiments anciens coexistent encore. Ils contribuent à donner une atmosphère apaisée et rendent la ballade dans la ville agréable. Un chemin touristique balisé par des pavés au sol permet de visiter les lieux mythiques de l’Histoire américaine. Nous nous sommes épargnés les reconstitutions en costume du Boston Tea Party, qui célèbre la révolte politique de Boston contre les britanniques en 1773 et qui n’évoque de toute façon pas grand chose pour un gaulois !

La salle de lecture de la bibliothèque de Boston

Nous avons trouvé un AirB&B correct dans la quartier de Beacon Hill. Excellent emplacement sur cette butte huppées où les maisons en briques rouge arborent toutes la bannière étoilée. Au hasard des ruelles, parfois étroites, se cachent de charmants petits squares. Un coup de cœur à la tombée de la nuit quand les réverbères illuminent les façades.

Beacon Hill

La promenade nous a ensuite conduit dans  le quartier de Black Bay, typique avec ses rangés de maisons de pierre brune victorienne et caractéristiques de l’architecture du 19 ème siècle. Le rez – de – chaussée de beaucoup d’entres elles est occupé par des boutiques de luxe qui contrastent avec l’atmosphère résidentielle des environs.

Un autre exemple de l’architecture du 19ème: la mairie

La halle couverte et magnifique du Quincy Market, ancien marché aux poissons,  nous rappelle la présence de la mer. Nous avons, comme des milliers de touristes, pu goûter aux spécialités de crabes et de homards qui ne nous ont pas laissé un souvenir impérissable. Et finalement, les burgers ont quand même représenté la majorité de notre alimentation. Ébahis devant la fameuse machine à soda illimités, véritable fontaine d’abondance, nous n’avons pas pu nous empêcher de tester toutes les boissons… Pour le goûter, il nous a suffit de suivre la piste des passants exhibant fièrement dans la rue les boites de Mike’s pastry  pour remonter jusqu’à la fameuse pâtisserie.

Tasty Burger, Five Guys, Shake Shacke, on a tout les choix…sauf MacDo!

Nous avons fini par arriver au fameux stade des Red Sox, l’équipe locale de Baseball pour sentir l’ambiance et la ferveur des locaux: drapeaux, gros pick – up tunés et cow – boys dans les rues: pas de doute, nous sommes bien aux States!  Pas le temps d’assister au match ( de toute façon ça dure longtemps et on ne comprend rien aux règles!) et nous filons le long de la rivière pour une ballade au vert. L’ endroit est fréquenté par les joggeurs et les vélos. Il offre une vue magnifique sur l’autre rive et les petits voiliers qui jouent avec le vent.

Harvard Stadium

Le second coup de cœur est sans nul doute le campus d’Harvard, dans la ville mitoyenne de… Cambridge où l’on trouve la rue… d’Oxford! Attention aux confusions! Alors évidement, en plein mois d’août, les pelouses sont surtout envahies par des touristes chinois que par les jolies étudiantes et les geeks de bonnes familles, mais l’endroit reste magnifique et empreint d’une certaine sérénité. En s’éloignant et en traversant le pont, on accède aux superbes installations sportives: terrain de foot américain, piste d’athlétisme intérieure et patinoire. On a imité les étudiants en faisait un peu de work out dans les marches et même joué les streakers sur le terrain ( habillés!).

Pause goûter