Côte Est,  Escapades urbaines,  Etats-Unis

[New York] Prendre de la hauteur

Pour notre première visite sur la côte Est en août 2015, nous n’avons pas fait original et éculés les incontournables de New York. Nous avons beaucoup, mais alors beaucoup marché dans Manhattan que l’on savait pourtant très grand. Mais quelques ampoules aux pieds valent mieux que le métro vétuste, cher et ultra climatisé de la Grande Pomme. Nous avons passé 6 jours à arpenter les rues sans interruptions et c’est à peine suffisant pour en profiter pleinement.

New York c’est avant tout ces grattes ciels mythiques d’où l’on peut admirer la ville. La vue la plus mythique est sans nul doute celle du Rockfeller Center que nous avons privilégié à son concurrent l’Empire State Building, pour justement avoir la vue avec ce dernier.

En position à l’ouverture, munis de E – billet, nous étions prêt à nous battre avec les autres touristes pour la plus belle vue de New York.  Finalement, on s’est retrouvé à seulement quatre au sommet du Rockfeller!  Ça n’a pas duré mais on en a bien profité. La vue est impressionnante !

Pour la soirée, la vue la plus trendy, Le Bain pour profiter du coucher de soleil en sirotant un cocktail. Les prix restent relativement abordables pour le standing et surtout, la vue, compter environ 10$ pour un cocktails (plutôt bon).

Tandis qu’en journée, vous pouvez aussi décider de redescendre de quelques étages et de jouir d’une vue similaire sur la terrasse du Whitney Museum of Art, avec en prime l’accès à leur superbe collection d’art moderne américain.

Terrasse du Whitney Museum of Art

Enfin pour un point de vue sympas sur Central Park, on conseille vivement le Roof Top du MET (d’autant que l’entrée au musée est gratuite), la vue la plus green sur New York. L’ accès n’est pas facile à trouver mais adressez vous à une retraitée bénévole  dans le musée qui vous renseignera. Prétendez que vous souhaitez aller voir l’expo temporaire au dernier étage mais elle risque de vous tenir la jambe un moment à propos de cet artiste contemporain inconnu et dont on se fiche!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *