DevonEuropeRoyaume - Unisud

[Angleterre du Sud] Devon

Du Devon, nous avons surtout exploré le Dartmoor National Park. C’est probablement l’étape la plus impressionnante de notre séjour de la côte sud de l’Angleterre et les 2 jours se sont révélés trop courts pour profiter pleinement des magnifiques paysages de la région. Il est constitué de collines couvertes de bruyères surmontés de rochers disparates, les Tors. On croise des moutons, des chevaux sauvages mais pas le terrible le chien des Baskerville dont le Dartmoor sert de décor.

Dans le Dartmoor National Park

Deux routes principales traversent le parc: du nord au sud (Exeter – Yelverton) et d’est en ouest (Tavistock – Newton Abbot). Elles se rejoignent au milieu à Two Bridges, au coeur du parc où l’on peut trouver un point d’information. Ces routes offrent des panoramas à couper le souffle. De nombreux aires permettent de s’arrêter sur le bas-côté. « Drive with Moore care » car on croise des moutons sur la chaussée. En dehors de ces grands axes les routes sont extrêmement étroites: bordées de hautes haies qui forment de jolies arcades végétales au-dessus de la route mais rendent périlleux les croisements.

Randonnée dans le Dartmoor

Le point d’information n’étant pas capable de nous conseiller une longue balade à la journée, on finit par acheter une carte détaillée et de définir notre propre itinéraire sur le coin d’une table dans un pub. Mauvaise idée finalement: Nous nous sommes embarqués pour une rando de 30 km  hors sentiers à travers des tourbières marécageuses avec clôtures de pâturages, zones militaires, et ruisseaux à traverser. Une vraie galère qui nous a épuisé! Voici donc les spots sympas que nous conseillons et qui sont pour la plupart accessibles depuis un parking jamais très loin. En absence de sentiers balisés cela reste l’option la plus raisonnable. Au nord de Two Bridges les bois de Wistmann offrent un décor féerique où une mousse verte recouvre roches et arbres. À l’est de PrinceTown les anciennes carrière de Fogginor valent aussi le détour.

Le bois de Winstmann
Carrière de Fogginor

Le parc recèlent surement de sentiers aménagés mais nous ne le avons pas trouvés. Pour un séjour bref, on conseille donc de parcourir tranquillement les Scenic Drive qui font profiter d’un paysage somptueux.

Dans les plaines du Dartmoor

Pour nous remettre de notre randonnée laborieuse, nous avons fait halte dans le manoir Kelly où nous avons été extrêmement bien reçus. La demeure appartient à la famille depuis…31 générations! Scones, tea time and English breakfast sous le regard sévères des vieux portraits de famille et au milieu du charme suranné des rideaux et sofas décolorés en font une halte originale.

Dans le parc nous avons campés au camping à la ferme de Dartmoor Shepherds Hut à Michelcombe. Difficile d’accès mais tout à fait décent.

Justine dans la jungle d’Eden Project

Nous n’aurons pas le temps d’atteindre les Cornouailles mais nous avons poussé à l’ouest jusqu’à l’Eden Project. Il s’agit d’une sorte de parc d’attraction végétal où sont rassemblés des milliers de plantes. Un gigantesque jardin des plantes sous d’immenses serres pour y contrôler l’atmosphère. À l’origine le site était une carrière, réaménagé en 2001 avec un dôme dédié aux variétés méditerranéennes et un  autre à celles tropicales. Même si le baratin écologique est peu convainquant, la profusion de fleurs, de fruits, de légumes offre une visite rafraichissante. Idéal pour les enfants et les jours de pluie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *