Dorset,  Europe,  Road Trip,  Royaume - Uni

[Angleterre du Sud] Dorset

Au sortir de la New Forest, nous continuons notre route vers l’Est. Nous suivons la côte mais nous en sommes trop loin pour en profiter. On réalise d’ailleurs trop tard que le GPS nous conduit vers un embarcadère pour traverser une large baie en ferry à Poole. On fait finalement un grand détour pour contourner la baie. Le ferry est coûteux et nous avons le temps.

Nous faisons halte à Snawage, dans le Durlston National Nature Reserve. La côte y est propice pour la promenade et nous passons une partie de l’après midi sur le sentier côtier et sous le soleil (Itinéraire). Sympa et idéal pour se dégourdir les jambes avant de rouler vers Stonehenge.

Le détour s’imposait pour aller voir ce site mythique de mégalithes. Sur la route on fait une pause de quelques heures à Salisbury. Malgré le peu de temps que nous y avons passé, la ville nous a paru super jolie avec ses rues pavées, ses façades à colombage et sa petite rivière. Elle mérite sans doute de s’y attarder plus longuement mais nous étions contraint par les billets pour Stonehenge.

La visite du site est remarquablement organisée (Online tickets, réservation à horaire, immense parking, navette en bus pour aller du musée au site). Malgré cette petite industrie, le site réussi l’exploit d’offrir une visite très agréable et de maitriser la redoutable affluence. À noter que les mégalithes peuvent être approchés gratuitement par les petites routes adjacentes ce qui peut être une option économique ou une consolation si l’on arrive en dehors des heures d’ouverture.

Stonehenge

Le musée est petit mais très bien fait et facile à appréhender. Il retrace les différentes périodes, l’évolution du site au cours de l’Histoire et nous apprend que le site de Stonehenge est en fait un des nombreux sites mégalithique de la région. En revanche toujours pas d’explications sur la signification du lieu, ni comment des blocs de 50 tonnes ont pu être acheminés sur 250 km. Cela laisse songeur. La cheminement circulaire autour du site  permet d’avoir une vue à 360° et de préserver les pierres (et la vue)  des visiteurs. On ne regrette pas notre réservation à 17h qui nous permis de profiter d’une superbe lumière et de l’affluence réduite de la fermeture du site. Cette curiosité mystique, technique et esthétique est l’un de nos coups de coeur du voyage!

On plante la tente dans un champs aux alentours. Le camping sauvage s’avère être une bonne alternative comparativement aux campings très rudimentaires même s’il n’est pas toujours aisé de trouver un coin tranquille.

On termine notre découverte du Dorset en nous arrêtant à sa frontière Est à Lyme Regis. Cette ville côtière est particulièrement charmante. Des cabines de plage colorent joliment la plage tandis qu’une longue digue offre un large panorama sur les maisons du front de mer. Des bateaux de pêche sillonnent les eaux calmes du rivage. Les quelques rues calmes réservent quelques intéressantes trouvailles comme un moulin à farine en opération et son agréable jardin, des boutiques de Fudges (caramels mous) et des sortes de tourtons. Lyme Regis s’impose véritablement comme une étape indispensable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *