[New York] Prendre de la hauteur

Publié Laisser un commentairePublié dans Côte Est, Etats-Unis, New York

Pour notre première visite sur la côte Est en août 2015, nous n’avons pas fait original et éculés les incontournables de New York. Nous avons beaucoup, mais alors beaucoup marché dans Manhattan que l’on savait pourtant très grand. Mais quelques ampoules aux pieds valent mieux que le métro vétuste, cher et ultra climatisé de la Grande Pomme. Nous avons passé 6 jours à arpenter les rues sans interruptions et c’est à peine suffisant pour en profiter pleinement.

New York c’est avant tout ces grattes ciels mythiques d’où l’on peut admirer la ville. La vue la plus mythique est sans nul doute celle du Rockfeller Center que nous avons privilégié à son concurrent l’Empire State Building, pour justement avoir la vue avec ce dernier.

En position à l’ouverture, munis de E – billet, nous étions prêt à nous battre avec les autres touristes pour la plus belle vue de New York.  Finalement, on s’est retrouvé à seulement quatre au sommet du Rockfeller!  Ça n’a pas duré mais on en a bien profité. La vue est impressionnante !

Pour la soirée, la vue la plus trendy, Le Bain pour profiter du coucher de soleil en sirotant un cocktail. Les prix restent relativement abordables pour le standing et surtout, la vue, compter environ 10$ pour un cocktails (plutôt bon).

Tandis qu’en journée, vous pouvez aussi décider de redescendre de quelques étages et de jouir d’une vue similaire sur la terrasse du Whitney Museum of Art, avec en prime l’accès à leur superbe collection d’art moderne américain.

Terrasse du Whitney Museum of Art

Enfin pour un point de vue sympas sur Central Park, on conseille vivement le Roof Top du MET (d’autant que l’entrée au musée est gratuite), la vue la plus green sur New York. L’ accès n’est pas facile à trouver mais adressez vous à une retraitée bénévole  dans le musée qui vous renseignera. Prétendez que vous souhaitez aller voir l’expo temporaire au dernier étage mais elle risque de vous tenir la jambe un moment à propos de cet artiste contemporain inconnu et dont on se fiche!

[New York] Se mettre au vert

Publié Laisser un commentairePublié dans Côte Est, Etats-Unis, New York

Pour échapper aux sirènes des ambulances qui hurlent jour et nuit, c’est dans Central Park qu’il faut aller. On en profite pour faire une sieste et chasser les écureuils.

Un écureuil curieux dans Washington Square Park

Les jardins communautaires du Lower East Side proposent aussi une halte rafraichissante. Tout comme les nombreux parcs publics de la ville.

Une bonne balade à faire au coucher du soleil accompagné des joggeurs est celle qui longe l’Hudson River.

Vue depuis le Pier

Enfin la High Line, bien que fréquentée, est très agréable avec de jolis passage arborés et des points de vue surplombant la ville.

[New York] Walking the streets

Publié Laisser un commentairePublié dans Côte Est, Etats-Unis, New York

Pour res(sentir) la ville, faire un saut à ChinaTown…

Chinatown

Lower East Side (ou Loisaida pour les habitants du quartier) et ses jardins communautaires sont une parenthèse agréable à la jungle urbaine. Il s’agit de l’ancien quartier hispanique qui est resté très populaire assez préservé des afflux touristiques.

Lower east side

Nous avons beaucoup aimé Greenwich village, LE quartier bobo de New York avec ses façades tellement typiques (façades en briques avec les escaliers) que l’on dirait qu’elles ont été installées pour le tournage du dernier Woody Allen.

Bar à jus

Le sud de Mannhattan, le quartier d’affaire et la fameuse Wall street n’est pas particulièrement intéressant même si le memorial du 9/11 est une réussite architecturale.

Pas de coup de foudre à Brooklyn qui s’est véritablement embourgeoisé même si le pont est un incontournable. La vue sur Manhattan vaut le coup: tôt le matin ou au coucher du soleil.  Le pont est très empreinté par les cyclistes en fixies. Nous avons d’ailleurs été étonné du nombre de cyclistes dans New York qui n’est pourtant pas particulièrement adapté aux deux roues.

Brooklyn Bridge

Passage obligé à Time Square… mais à 6h du mat’ pour profiter d’une relative tranquillité. Pas besoin de flash: il est fait jour en pleine nuit.

Mid Town, surplombée par les grattes – ciel et encombrée de boutiques de luxe ne vaut pas la peine de s’y attarder à l’exception du magnifique  Chrysler building dans lequel nous avons jeter un oeil dans le vestibule Art Deco et de la gare Centrale. Nous avons largement préféré Soho, Little Italy et Trebica.

Lillte Italy

Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de nous aventurer dans les autres quartiers (Harlem, Queens et Bronx).

[New York] Un peu de culture

Publié Laisser un commentairePublié dans Côte Est, Etats-Unis, New York

Nous avons fait les principaux musées de la ville avec une légère frustration pour le MET. Nous n’avons pas eu le temps de tout explorer. La scénographie est impressionnante, cela vaut vraiment le coup d’oeil. Nous avons aussi été déçus de ne pas avoir eu le temps de visiter le cloître du musée qui se trouve dans le quartier d’Harlem au nord de la ville.

Metropolitan Museum

Les musées d’art moderne et contemporain tels que le MoMa, le Guggenheim et le Whitney proposent des collections vraiment sympas. Une préférence toutefois pour le Whitney Museum, son architecture et sa collection américaine.

Le Guggenheim ne m’a pas fait une forte impression, le concept original étant la déambulation en spirale qu’offre l’architecture du musée.

Le MoMA propose une grande rétrospective sur l’art de ces deux derniers siècles avec un grand nombre de chefs d’oeuvres européens. Les américains semblent quand même oublié assez rapidement la nationalité d’origine des artistes, ainsi Marcel Duchamp devient américains. Mais ne manquez pas la cour intérieure, un vrai havre de paix.

Si vous êtes à New York suffisamment longtemps, profitez-en pour visiter ces musées lorsqu’ils sont gratuits (généralement une fois par semaine en fin de journée).

Et surtout, n’hésitez pas à franchir les portes des plus petits musées comme celui de la mode (gratuit) ou le New Museum qui possède une jolie terrasse en plein coeur de l’ancien quartier hispanique (Lower East Side). Le Brooklyn museum est aussi très intéressant.

Mais il ne faut pas oublier que New York recèle de trésors à chaque coins de rue. Inutile d’aller courir les musées pour voir de l’art, il s’expose sur les murs.

Enfin, impossible de dégoter des places à prix abordables pour une comédie musicale sur Broadway… On est un peu déçus mais de toute façon nous avions déjà vus An American in Paris au théâtre du Châtelet ( Eh oui, le français reste arrogant même à NY!).

[New York] Fooding

Publié Laisser un commentairePublié dans Côte Est, Etats-Unis, New York

Impossible d’aller à New York sans goûter à un burger de chez Five Guys ou Shake Shack. On vous conseille d’ailleurs le Shake Shack au coeur du Madison Square Park, à deux pas du Flatiron Bulding.

New York c’est aussi la ville de la street food. Comme partout, on trouve de nombreux marchés.

Central Station Market

N’hésitez pas à acheter un hot dog à l’un des nombreux vendeurs à la sauvette ou à prendre une part de pizza à 1$.

Pour les becs sucrés, le cheesecake de chez Junior’s est un délice. Prenez-le nature, simple et efficace. Sinon, vous pouvez toujours opter pour des muffins, cupcakes et autres donuts un peu partout. Par contre, si l’envie vous prenez d’aller refaire la scène mythique de Quand Harry rencontre Sally chez Kat’z, on vous le déconseille. Le lieu est blindé, bruyant et on paie son sandwich (pas terrible) 20$ !

Brunch classique

Enfin, l’étape obligatoire : le brunch ! Plus ou moins tôt et plus ou moins healthy avec pancake, egg benedict, granola et jus de fruits frais.

Brunch version healthy

Boston

Publié Laisser un commentairePublié dans Boston, Côte Est, Etats-Unis

Une fois rendu de l’autre côté de l’Atlantique, il était impossible de ne pas faire un saut jusqu’à Boston pour un week –  end.  La ville est accessible en quelques heures de bus depuis New York avec la compagnie Greyhound pour une quinzaine de dollars. En nous promenant le long du Baden Powel trail, nous sommes tombés sous le charme du quartier de Beacon Hill et du campus d’Harvard.

Boston est certainement la ville de la côte Est qui ressemble le plus aux villes européennes (d’après notre modeste expérience); probablement parce qu’elle jouit d’un patrimoine historique unique à l’échelle des États – Unis. Même si les habituels grattes – ciels peuplent le centre ville, de nombreux bâtiments anciens coexistent encore. Ils contribuent à donner une atmosphère apaisée et rendent la ballade dans la ville agréable. Un chemin touristique balisé par des pavés au sol permet de visiter les lieux mythiques de l’Histoire américaine. Nous nous sommes épargnés les reconstitutions en costume du Boston Tea Party, qui célèbre la révolte politique de Boston contre les britanniques en 1773 et qui n’évoque de toute façon pas grand chose pour un gaulois !

La salle de lecture de la bibliothèque de Boston

Nous avons trouvé un AirB&B correct dans la quartier de Beacon Hill. Excellent emplacement sur cette butte huppées où les maisons en briques rouge arborent toutes la bannière étoilée. Au hasard des ruelles, parfois étroites, se cachent de charmants petits squares. Un coup de cœur à la tombée de la nuit quand les réverbères illuminent les façades.

Beacon Hill

La promenade nous a ensuite conduit dans  le quartier de Black Bay, typique avec ses rangés de maisons de pierre brune victorienne et caractéristiques de l’architecture du 19 ème siècle. Le rez – de – chaussée de beaucoup d’entres elles est occupé par des boutiques de luxe qui contrastent avec l’atmosphère résidentielle des environs.

Un autre exemple de l’architecture du 19ème: la mairie

La halle couverte et magnifique du Quincy Market, ancien marché aux poissons,  nous rappelle la présence de la mer. Nous avons, comme des milliers de touristes, pu goûter aux spécialités de crabes et de homards qui ne nous ont pas laissé un souvenir impérissable. Et finalement, les burgers ont quand même représenté la majorité de notre alimentation. Ébahis devant la fameuse machine à soda illimités, véritable fontaine d’abondance, nous n’avons pas pu nous empêcher de tester toutes les boissons… Pour le goûter, il nous a suffit de suivre la piste des passants exhibant fièrement dans la rue les boites de Mike’s pastry  pour remonter jusqu’à la fameuse pâtisserie.

Tasty Burger, Five Guys, Shake Shacke, on a tout les choix…sauf MacDo!

Nous avons fini par arriver au fameux stade des Red Sox, l’équipe locale de Baseball pour sentir l’ambiance et la ferveur des locaux: drapeaux, gros pick – up tunés et cow – boys dans les rues: pas de doute, nous sommes bien aux States!  Pas le temps d’assister au match ( de toute façon ça dure longtemps et on ne comprend rien aux règles!) et nous filons le long de la rivière pour une ballade au vert. L’ endroit est fréquenté par les joggeurs et les vélos. Il offre une vue magnifique sur l’autre rive et les petits voiliers qui jouent avec le vent.

Harvard Stadium

Le second coup de cœur est sans nul doute le campus d’Harvard, dans la ville mitoyenne de… Cambridge où l’on trouve la rue… d’Oxford! Attention aux confusions! Alors évidement, en plein mois d’août, les pelouses sont surtout envahies par des touristes chinois que par les jolies étudiantes et les geeks de bonnes familles, mais l’endroit reste magnifique et empreint d’une certaine sérénité. En s’éloignant et en traversant le pont, on accède aux superbes installations sportives: terrain de foot américain, piste d’athlétisme intérieure et patinoire. On a imité les étudiants en faisait un peu de work out dans les marches et même joué les streakers sur le terrain ( habillés!).

Pause goûter