Asie,  Japon

Road-trip au Japon #1: Kanazawa & alentours

On profite d’un déplacement professionnel de Guillaume pour enchaîner sur une semaine de road-trip au Japon en juin 2019. Au total ce sera 10 jours à sillonner les routes nippones et un peu plus de 1800 km de Tokyo à Yokohama en passant par Kanazawa, la péninsule de Wajima, TakayamaKamikochi et Hakone. On a essayé de faire un coucou au Fujisan mais il était d’humeur vaporeuse. 

carte de notre road trip au japon
carte de notre road trip au japon

Depuis Tokyo, nous avons traversé horizontalement Honshū, l’île principale de l’archipel du Japon, pour arriver à Kanazawa, sur la côte ouest, face à la Corée. Nous y avons consacré une journée de visite.

Le musée d'art contemporain du XXIᵉ siècle

Au programme de la journée, le musée d’art contemporain. Nous sommes surpris par l’affluence, emballés par l’architecture lumineuse et minimale du bâtiment, un peu moins par les expositions temporaires. L’installation The swiming pool (2014) de Leandro Erlich nous immerge sous une piscine: reflets, jeu d’ombres et de lumière, l’expérience est fascinante.

Road trip au japon, kanazawa
Kanazawa

Higashi Chaya : le quartier des geishas

Nous poursuivons la balade à la découverte des quartiers historiques. Parmi eux, Higashi Chaya District, l’ancien faubourg des geishas est celui qui nous nous avons préféré. Nous déambulons dans des rues étroites et calmes le long des façades continues d’anciennes maisons en bois.  Devant chaque entrée, on retrouve un noren, une sorte de court rideau rectangulaire qui porte le nom de l’établissement ou des armoiries de la famille. L’endroit est particulièrement agréable en fin de journée lorsque les boutiques touristiques ont tiré leur rideau (en l’occurrence lorsqu’elles ont retiré leur Noren!).

Nishi Chaya & Nagamachi, le quartier des Samouraïs

Nous avons été moins séduits par Nishi Chaya District (une unique rue) et par le quartier de samouraïs de Nagamachi malgré les agréables canaux qui bordent les rues. Une visite guidée est sans doute indispensable pour profiter pleinement des environs.

Avec du recul, les quartiers historiques de Takayama et surtout les villages de Tsumago et Magome illustrant le même type d’architecture sont plus sympas (on en parle ici).

Nagamachi
Le musée des samouraïs

Le Jardin de Kenrokuen

Le jardin de Kenrokuen de Kazanawa est considéré comme l’un des plus beaux du Japon. Même si le spectacle est sûrement encore plus impressionnant au printemps, il vaut le détour. Calme, verdoyant, traversé par des ruisseaux habilement détournés, c’est un havre de paix. Les jardiniers enlèvent les mauvaises herbes à la main, une par une, cachés sous sur leur large chapeau chinois. D’autres balaient les feuilles mortes tombées sur l’herbe sous les arbres. Au détour d’une allée, on croise des  locales en robe traditionnelle magnifique avant de prendre conscience que ce sont sans doute des touristes en costume de location.

La péninsule de Noto

Le lendemain nous faisons le tour de la péninsule de Noto, au nord de Kanazawa. Trop court sur la journée : nous n’avons pas le temps d’en profiter pleinement. L’itinéraire commence par l’étonnante Chirihama Nagisa Driveway, une portion de plage ouverte à la circulation automobile. On se moque de coréennes qui s’enlisent pour un selfie.

Nous nous arrêtons au hasard des points de vue le long de la route côtière. D’abord à Shiawase-no-Ganmon où de petits sentiers sont aménagés le long des falaises. Un peu plus loin pour admirer d’impressionnantes terrasses de riz de Shiroyone Senmaida qui plongent dans la mer. Un autre spot nous explique comment des marais salants sont exploités selon d’anciennes techniques. Nous tombons par chance sur un magnifique ensemble de temples shintoïste à Sōji-ji Soin: il n’y a personne et nous nous aventurons le long des coursives en bois des bâtiments, jetons un œil curieux derrière chaque porte coulissante. Une image qui symbolise le mieux la propreté de ce pays est sans doute celle des toilettes des moines: dans les cabines ou au pied des urinoirs, le sol est fait de tatamis!

Shiawase-no-Ganmon

Dans les villages, nous passons devant de grandes maisons dont le toit en tuiles noires brillantes reflètent les rayons du soleil. Sous les gouttières d’énormes grappes d’oignons sont mises à sécher. Un petit jardin très arboré agrémente souvent le devant des maisons tandis qu’un potager est cultivé derrière.

  • Location de voiture pour 10 jours de Tokyo centre à Tokyo aéroport : 425 €. Nissan March, boîte automatique, réservée en ligne sur Autoescape sans assurance additionnelle. Inclue GPS en anglais: indispensable. 
  • Traduction du permis de conduire: 25€ (3000 ¥,), fait dans la journée au bureau de la Japan Automotive Association (JAF). Info et formulaire ici.
  • Péages. Environ 180 €. Ca vaut peut-être le coup de souscrire au système de paiement sans contact installé dans la voiture car certaines sorties/entrées d’autoroute ne disposent pas paiement en liquide ou carte. Détails des packages ECT ici.
  • Essence. Environ 120 €. On vous sert à la pompe.
  • Parking. Toujours payant en ville. Cher.
  • Nous n’avons pas compris les limitations de vitesse. Les panneaux indiquent 80 km/h sur autoroute! Personne ne respecte. Nous n’avons pas encore reçu de courrier.. 
  • Très facile de conduire: Les japonais sont disciplinés polis et calmes.

♥♥♥ Musée du 21ème siècle de Kanazawa: 16,5 € /personne (2000 ¥,). Du monde dès l’ouverture. Une partie du beau bâtiment reste accessible la nuit.  

♥♥♥ Jardin de Kenrokuen: 2,60 € / personne (310 ¥,). Multi-entrées possible le même jour. 

♥♥♥ Oyama-Jinja: Très bel ensemble de temples taoïstes arborés.

♥♥ Stop aux falaises de Shiawase-no-Ganmon, parking gratuit.

♥♥ Stop aux rizières de Shiroyone Senmaida, parking gratuit.

♥♥♥ Visite du sanctuaire de Sōji-ji Soin : 3,30 € / personne (400 ¥,). Vaut le détour mais pas facile à trouver.  

Stop à Mitsukejima, parking gratuit. Pas terrible.

  • Jour 1: Tokyo – Kanazawa: 507 km / 6 heures de route, péages: 95€ 
  • Jour 2: Kanazawa  –  Chirihama Nagisa Driveway – Presqu’ile de Noto – Toyohama 330 km

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *