AsieVietnam

[Vietnam du Nord] Trek à Sapa

C’est un peu au hasard et au dernier moment que nous avons décidé de partir au Vietnam pour notre première destination asiatique. Fin mars 2016, la saison y est sèche et les températures modérées. En deux semaines, nous n’avions pas le temps de voir tout le pays et nous avons privilégié le nord: Sapala province de Ha Giang, Ninh Bin et la baie d’Halong et Hanoï. Nous avons passé beaucoup de temps à préparer le voyage sur internet.Les sections « Info pratiques » rassemblent les infos que nous avons glanées sur place et qui ne sont pas toujours facile à trouver.

Pour rejoindre Sapa à 330 km au nord de Hanoï, nous avons pris le train de nuit jusqu’à Lao Cai. La réservation du train en ligne est un vrai casse – tête avec une dizaine de compagnies touristiques qui proposent des services similaires mais il s’agit en fait du même train. Finalement c’est au guichet de la gare de Hanoï que nous avons pu acheter les billets les moins chers pour la compagnie nationale utilisée par les locaux. Parti vers 22h, nous sommes arrivées à 6h à Lao Cai toute brumeuse.

D’abord réticents, nous avons finalement fait appel à une agence pour un trek de deux jours. Les chemins sont en bon états mais pas balisés. En revanche un guide est indispensable pour être autorisé à passer une nuit chez l’habitat.

Femmes Dao Rouge à Ta Phin

On va vous dire la vérité: les rizières ne sont pas vertes à Sapa en mars!  Impossible d’avoir cette info avant d’aller sur place. Alors évidement on est loin des photos de Google Image mais on a quand même eu du soleil et une vue plutôt dégagée ce qui semble assez rare pour la région.

Rizières sur le chemin entre Sapa et Ta Phin

La randonnée vaut vraiment le coup: on marche au milieu des rizières, on traverse des villages où l’on croise des cochons et porcelets qui vagabondent, des buffles dans des bains de boue, des enfants qui rentrent de l’école et des femmes en habit traditionnels. Nous avons aussi goûtés à la canne à sucre pour imiter les vietnamiens qui en mâchonnent sur les bords de route (et que l’on peut ainsi suivre à la trace). Très sucré mais vite écoeurant.

Plaine de rizières près du village de Ta Phin

Le logement chez l’habitant (Homestay) dans le village de Ta Phin est l’un de nos meilleurs souvenirs. La maison est certes rustique mais l’accueil très chaleureux (peut – être aussi parce qu’en hors saison l’afflux de tourisme est limité). Nos hôtes cuisinent à même le sol au feu de bois au milieu de la pièce et on s’est régalé. En particulier avec des frites à l’ail et, bien sur, la fameuse Happy Water (Alcool de riz) dont on nous pousse à la consommation. On termine la journée par un bain aux herbes aromatiques super agréable dans de grands tonneaux de bois.

Diner au Homestay

Contrairement à ce que nous avions lu, les sollicitations des locaux qui proposent leurs produits d’artisanat ne sont pas si oppressantes. Un autre avantage de la basse saison ?

Rue principale de Sappa

La ville de Sapa est relativement touristique et pas très intéressante en soi. Comptez une 1h30 de route (30 K VND) pour redescendre sur Lao Cai avec les mini bus locaux. La route est assez spectaculaire avec une vue impressionnante sur les rizières environnantes si les conditions climatiques le permettent.

Sapa est un petit village d’un nord du Vietnam, point de départ de nombreuses randonnées à la découverte des minorités ethniques peuplant les montagnes environnantes.

  • Train Hanoï – Lao Cai :

Pour y aller, c’est assez simple. Il suffit de prendre le train jusque Lao Cai puis le bus jusque Sapa. Il y a plusieurs trains par jour. Nous avons opté pour le train de nuit qui nous a permis de ne pas perdre de temps et d’économiser une nuit d’hôtel.

La destination étant assez touristique, l’offre est multiple et développée pour les touristes : nombreuses couchettes « tout confort » vendues le double. Nous avons opté pour l’option basique de la compagnie nationale qui a parfaitement fait l’affaire.

Nous avons tenté d’acheter les billets avant notre départ depuis le site internet, malheureusement c’était un véritable casse tête et bien que nous ayons fini par en comprendre l’organisation. Malgré l’interface en anglais, ils nous étaient impossible d’acheter les billets en ligne car nous n’avions pas de carte bancaire vietnamienne.

Nous nous sommes donc rendus à la gare avant notre départ pour acheter les dits billets en précisant bien le type de cabine, l’heure et le prix que nous avions vus sur internet.

Pour plus d’informations sur les départs et les prix, voici le site officiel de la compagnie ferroviaire vietnamienne http://dsvn.vn/#/

Départ 22h, Arrive à Lao Chai à 6h, 384 K VND

  • Bus Lao Cai – Sapa :

Arrivée à Lao Cai en début de matinée, nous nous retrouvons sur un parking rempli de mini van et de moto taxi. Nous sommes assaillit de sollicitations mais nous souhaitons jouer la carte de l’authenticité et prendre le bus public.

Nous ne connaissons ni l’endroit ni l’heure de départ. Nous commençons par nous diriger vers les mini van que nous pouvons partager avec d’autres touristes pour économiser la voyage. Malheureusement ils semblent tous être réservé à l’avance par les compagnies de voyages et les hôtels.

Nous finissions par trouver un bus « public » qui dépose chaque passager devant son hôtel, même service que celui des compagnies privées mais à un prix plus abordable (bien qu’au vietnam rien ne sois cher mais c’est un principe).

  • Réservation trek avec guide :

Nous avions lu sur de nombreux blog qu’un guide était obligatoire pour se déplacer dans la région et pour être accueillis la nuit chez l’habitant. C’est un petit commerce lucratif dont les vietnamiens auraient tord de se priver. Plusieurs agences de voyages se partagent le territoire et proposent les mêmes balades.

Nous avions repéré de nombreuses offres sur des sites internet que nous avions trouvé assez cher. Nous avons donc fait le pari de réserver une fois arrivée sur place.

Un peu par hasard, nous sommes rentrer dans la minuscule agence de Mr Tinh qui nous a semblé authentique. Un accueil des plus charmant avec des prix très attractif. Nous réservons la formule deux jours avec nuit chez l’habitant, repas et guide inclus.

On recommande sans hésiter Mr Tinh à http://sapaoriginaltrek.com/fr/

Formule à 1250 K VND/ pers/ nuit ( Transfert depuis Lao Cai, 2 jours de trek avec  guide, repas et hébergement chez l’habitant)

En prime Mr Tinh nous raccompagne au bus pour repartir à Lao Cai et nous donne des conseils pour nous rendre dans la province de Ha Giang. Un vrai coup de coeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *