Escapades urbaines,  Italie,  Road Trip,  Toscane

[Toscane] Florence

Nous avons passé une semaine à sillonner les routes ensoleillées de Toscane. Au programme : Florence, Pise, Sienne et Bologne (entre autre). Nous avons surtout privilégié la campagne, en quête de champs de blé, de cyprès et de vigne.

On atterrit à Bologne tôt dans la matinée et on saute dans le premier bus direction Florence. 1h30 plus tard nous voici arrivés dans la ville musée. Le temps de prendre un excellent panino chez INO et nous voilà dans les rues pavées de la ville. On apprécie de déambuler dans les ruelles piétonnes à la découverte du très chic mercato San Lorenzo de Florence.

Plus nous nous rapprochons du centre et de la place du Duomo, plus les rues s’encombrent de touristes. Néanmoins la cathédrale, son campanile et son baptistère méritent vraiment un arrêt. Berceau de la Renaissance italienne, on peut y admirer les sculptures de Giacometti et Donatello. L’entrée au Duomo est gratuite mais pensez à vous couvrir les épaules et les jambes au risque de vous retrouver affubler d’un kimono en papier ridicule.

Boutique catholique sur la place Santa Croce

On continue notre balade dans le quartier de Santa Croce avec son église et sa très large place bordé de petits magasins très kitch et d’une fontaine ! La chaleur nous assoiffent et nous sommes bien content de trouver des fontaines d’eau potable dans les rues. D’ailleurs, pour les amateurs d’eau gazeuse, on peut trouver une fontaine en libre service sur la piazza della signoria.

On s’évite la visite du Musée des Offices et on rejoint l’autre rive de l’Arno par le Ponte Vecchio, le vieux pont bordé d’échoppes touristiques. On a eu un véritable coup de cœur pour le quartier du Santo Spirito, un quartier calme à l’ambiance bobo.

Pour être aller plusieurs fois à Florence, Justine recommande de prendre le temps de visiter des musées (et donc de s’arrêter à Florence au moins 3 jours). Si vous n’avez le temps que pour un musée, privilégié la galerie de l’Académie pour y voir le David de Michel Ange. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de nous y attarder, chaque musée prenant au minimum une demi-journée.

Vue de Florence depuis la piazza San Michele

L’endroit incontournable pour admirer le coucher de soleil sur la ville reste la Piazza San Michele. Nous ne sommes pas les seuls mais la vue est superbe. On conseil de monter un peu plus haut jusqu’à l’église San Miniato al Monte, plus calme.

Pour notre deuxième journée, on se lève à 6h du matin ! Depuis quelques temps, on prend l’habitude de découvrir les villes à l’aube, sans touristes ni voitures et d’admirer le levé de soleil sur la ville. Malheureusement, pas de chance  cette fois car la matinée s’annonce brumeuse. Entre deux nuages, on réussis quand même à avoir une jolie lumière.

Après un petit déjeuner en face du Palais Pitti, nous allons chercher notre voiture chez un loueur indépendant et nous prenons la route SR222 en direction du Chianti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *