Asie,  Thaïlande

Thaïlande #2 : Loy Krathong et Yee Peng à Chiang Mai

Chaque année au mois de novembre, lors de la pleine lune, à lieu le Loy Krathong et le Yee Peng. Deux fêtes distinctes qui se confondent parfois tant elles sont semblables et se déroulent au même moment. 

Loy Krathong

Nous avions déjà assisté aux festivités du Loy Krathong l’année passée à Bangkok. Cette fête symbolise traditionnellement l’acte de se repentir de ses colères et de ses mauvaises actions pour l’année à venir. En déposant sur l’eau un krathong fait à base de bananier et agrémenté d’encens, de bougies et de fleurs, on fait table rase du passé et on repars sur de nouvelles bases. 

Il s’agit d’une fête particulièrement populaire en Thaïlande. Quelques jours avant, les stands de vendeurs de krathong pullulent dans la ville et tous se retrouvent autour des lacs, des fleuves et des rivières pour y déposer leur embarcations flottantes. Certains y ajoutent une mèche de cheveux et un ongles qui sont considérés comme les parties les plus « impures » du corps afin d’accentuer l’effet de lâcher prise sur ses colères passées. 
Loy Krathong

Yee Peng

Mais cette année nous étions attirés par le Yee Peng qui n’a lieu qu’à Chiang Mai. Vous connaissez sans nul doute cette fête sans pour autant en connaître le nom. Il s’agit du fameux festival de lanternes lâchées massivement dans le ciel à la nuit tombée.  Celui qu’on voit par exemple à la fin du film d’animation Raiponce

Forcément une fois qu’on a vu ça, on se dit « Moi aussi je veux voir ça ». 

Alors, après s’être cassé le nez l’année passée parce qu’on s’y était pris trop tard, cette année nous avons réservé en avance nos places. Car oui, vous vous en doutez on est pas les seuls à vouloir faire l’expérience de ses lâchers de lanternes flottantes. 

Yee Peng

S’il y a 4 ans il était encore possible de profiter et de participer à ces lâchers massifs gratuitement, ce n’est aujourd’hui plus possible. Après plusieurs plaintes du voisinage (car oui, vous imaginez  bien que plus de 5000 lanternes lâchées en même temps ça ne passe pas inaperçu) et une organisation quelque peu douteuse gérée par une secte / temple bouddhiste, les autorités ont décidé d’interdir le rassemblement. Mais cela était sans compter sur quelques fins organisateurs privés qui y ont vu une mine d’or et qui ont certainement du graisser la patte à quelques officiers haut placés. 

Désormais, ont peut assister au Yee Peng dans trois lieux principaux : le Cowboy Army Riding Club qui est le plus gros rassemblement des trois avec 5000 places ; celui du Doi Saket qui se trouve être le plus « intimiste » avec 2500 places et également le moins cher (c’est celui que nous avons choisit) et enfin celui de Mae Rim. A ceux là s’ajoute également d’autre plus petits organisés par des hôtels comme celui d’Horizon Village

On vous recommande de prendre vos billets en avance même si le programme définitif n’est jamais communiqué très tôt. Les billets coûtent entre 3000 et 5000 bahts avec une voire deux lanternes, un krathong et la navette aller-retour depuis le centre de Chiang Mai. 

À Chiang Mai

Bien sûr, le festival ne se résume pas qu’à des évènements payant. Si vous ne souhaitez pas dépenser une telle somme mais que vous voulez quand même lâcher votre lanterne ou déposer votre krathong c’est tout à fait possible depuis le centre historique de Chiang Mai. Par contre, le lâcher n’étant pas « organisé » vous n’aurez pas le côté spectaculaire d’un lâcher massif avec compte à rebours. 

Cependant, nous avons été agréablement surpris de voir que les gens se concentraient naturellement dans une rue pour faire partir leurs lanternes. Pas de lâcher massif donc mais quand même une certaine concentration. 

Un peu partout dans la ville des installations lumineuses habillent les places et lieux emblématiques de la ville. Une grande parade avec des chars est organisée ainsi que des spectacles sont proposés presque chaque soir pendant trois jours.
Être à Chiang Mai pendant ces fêtes c’est aussi découvrir le côté authentique du Yee Peng avec à l’entrée de chaque maison une ou plusieurs bougies chauffe plat. 
 
Enfin, il reste un évènement à évoqué, celui de la cérémonie des moines au temple Phan Tao. Les moines se regroupent sous un arbre majestueux sur un petit îlot séparé par un cours d’eau à côté du temple principal. L’arbre est recouvert de lanterne lumineuse qui se reflètent dans l’eau, c’est magique ! 
Malheureusement pour nous, nous avons manqué la cérémonie qui avait lieu la veille de notre unique soirée à Chiang Mai. Cela ne nous a pas empêché d’attendre plus d’une heure la venue des moines avec une centaine d’autres personnes et de profiter des jolies lanternes. Aucun programme précis n’étant édité, il est assez difficile d’avoir accès à des informations précises. 
D’après nos sources cette cérémonie aurait lieu 2 soirs de suite (le premier soir étant en réalité une répétition générale) et débuterait aux alentours de 19h. On vous conseille d’arriver très tôt pour espérer être bien placé. 
Temple Phan Tao
Temple Phan Tao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *